Mise en lumière d'Elena alias @juliecestjoli, grande gagnante des défis Hack Mon Patron AM

Son pseudonyme vous parle sans doute. Elena, mieux connue sous le pseudonyme @juliecestjoli est une de mes fidèles testeuses. Mais au-delà d'être une couturière investie et appliquée durant les tests, Elena est aussi une vraie artiste à mon sens, avec un goût de l'esthétisme très développé, tant dans le choix de ses tissus, que dans ses transformations des patrons et que dans le rendu de ses photos. C'est sans aucun doute ce qui lui a permis de gagner 3 saisons du grand défi annuel Hack Mon Patron AM. C'est donc tout naturellement que je lui ai proposer de répondre à quelques questions pour que vous aussi vous puissiez la découvrir !

Pourrais-tu te présenter, comment et quand as-tu commencé la couture ?


Je m’appelle Elena. D’origine russe, je suis venue en France il y a quelques années, attirée par sa culture, la beauté des lieux et le challenge de savoir maîtriser la langue française.


L’amour pour la couture vient de ma maman : elle me prenait avec elle lors de ses cours de couture. A l’époque j’avais 5 ans. J’adorais les petits échantillons de différents points de couture, des poches, des broderies qu’elle créait lors des cours. Feuilleter les albums avec le texte, les échantillons et les images collées dedans, c’était mon occupation préférée.


Plus tard, à l’école, nous avons eu les cours des travaux pratiques. Pendant ces cours les filles apprenaient cuisiner, préparer un thé, tricoter, construire des patrons simples et coudre! C’est à ce moment là que j’ai cousu un des mes premiers vêtements. Je me souviens mon tablier qui était affiché comme un exemple à l’école… et je me souviens également que j’ai dû refaire plusieurs fois la ceinture de ce tablier pour qu’elle soit parfaite!

C’était l’époque post-soviétique, on avait peu d’argent, et le choix des vêtements dans les magasins n’était pas extraordinaire. Pour chaque sortie a l’école, ma mère me cousait les robes de soirée jusqu’à la tombée de nuit.


En grandissant, j’ai poursuivi la couture. J’imaginais et créais les vêtements à mon image et à moindre coût. C’était toujours les vêtements simples, faits sur la base des patrons maison.


3 saisons et 3 victoires de hack la mode, quel est ton secret ?

"J’ai créé mon compte d’Instagram quelques semaines avant la pandémie. Quand j’ai découvert la communauté de couture, j’étais impressionnée. En voyant toutes les belles créations, je me suis dit : je ne pourrai jamais faire ça !

En voyant un patron offert dans le cadre du défi #hackmonpatronam lors de la première saison, j’ai voulu tenter ma chance. J’avoue que c’était… un des premiers patrons que j’ai utilisé dans la couture ! Les idées des hacks me sont venues assez rapidement. J’ai voulu créer les vêtements qui se ressemblent à l’original mais avec ma touche personnelle. Ma machine à coudre chauffait chaque soir !


Lors des annonces des gagnantes de la première saison, je n’ai pas cru être sélectionnée! C’était une étape importante pour moi, car j’ai su coudre un vêtement à partir d’un vrai patron et être valorisée lors du défi !


Au moment du démarrage de la deuxième saison, j’avais déjà plus d’expérience dans la couture. J’ai modélisé les vêtements en choisissant les tissus tout en exprimant ma créativité mais gardant le vêtement fidèle à l’original. Pendant cette saison, j’ai cousu le plus des vêtements.

Pour la troisième saison, j’ai souhaité avoir un vêtement unique : j’ai imaginé la future robe, j’ai choisi le tissu (ce qui était une étape la plus compliqué) et je l’ai faite! J’avais peur jusqu’au dernier moment ou plutôt jusqu’à la première essayage que la robe ne m’irait pas!


Mon secret pour gagner un défi :

- coudre un modèle qui me va, à ma taille et ajusté;

- choisir un tissu adapté selon le style, l’occasion et la saison;

- être passionnée et poursuivre l’idée jusqu’au bout !”


Quelle saison as-tu préféré et pourquoi ?

“ Je pense que c’est la première saison. C’était une découverte pour moi de savoir modéliser et coudre des vêtements à partir des patrons. J’étais impressionnée par la quantité des cadeaux et surtout par la valorisation de mon travail que le piédestal m’a offert.”


Côté style, qu'aimes-tu coudre et porter ?

"​ En regardant de plus près mon compte Instagram, je peux certainement dire que j’aime coudre les robes ! Peut-être je réalise chaque fois une rêve d’une petite fille : avoir beaucoup de robes !

Sans me cacher, j’avoue que dans ma vie quotidienne je suis fidèle à l’image présentée dans Instagram."


Combien de patrons Atelier Maelström as-tu cousu et lequel préfères-tu porter ?

" ​J’ai cousu presque tous les patrons de Atelier Maelström. Il me manque peut-être un. En effet, après avoir gagné la première saison du défi, Mathilde m’a invité dans l’équipe de ses testeuses. Cela m’a permit de participer aux tests et coudre plusieurs patrons!

Les patrons que je préfère et je porte souvent: la robe La Bordelaise, la combination La Tropézienne et la jupe La Lyonnaise."


Quelles sont tes adresses préférées de tissus ?

" ​Je n’ai pas des adresses “préférées”. Souvent je cherche les tissus pour un projet parmi toutes les boutiques que je connais : je cherche une couleur, un imprimé, une matière, une texture particulière. Je peux passer des heures à chercher les tissus pour un vêtement mais je peux également acheter spontanément. Il m’arrive que je ne regarde pas les prix mais je peux sauter assez facilement sur une promo.

La plupart de temps, je fais mes achats en ligne.


Voici les boutiques où j’achète:

- Bennytex : les tissus les moins chers, surtout lors des promos. Ils proposent tout : à partir du coton jusqu’au velours en soie. Je regarde souvent les nouveautés, parfois il y a des pépites.

- Kakoungochi Fabrics : les viscoses uniques dans le style japonais. L’originalité des tissus est garantie.

- Les coupons de St Pierre : le tissu basique et pas cher. J’y vais de temps en temps pour trouver mon bonheur.

- Torretto Tessuti : j’ai découvert récemment cette boutique. Elle propose les tissus italiens, uniques et de belle qualité.

- Craftine : une énorme boutique en ligne avec la livraison très rapide.

- Pretty Mercerie, Nuances Fabrics : la qualité est au top mais c’est un investissement.

- Mercerine : l’assortiment des tissus est riche et renouvelé souvent. "


Une astuce couture ? ( un rangement, un tips, un raccourci, une fourniture,...)

" Pour coudre un vêtement, voici les outils indispensables pour moi :

- une machine à coudre (et une surjeteuse)

- un fer à repasser;

- 2 ciseaux : pour papier et tissu;

- une règle;

- les crayons (pour papier et pour tissu);

- un découd vite;

- les épingles;

- un fin crochet de tricot (pour cacher les fils de surjeteuse).


Si je commence à coudre un vêtement, je dois le finir avant de démarrer un autre. Souvent je suis motivée par une idée : pour moi, il faut la mener jusqu’au bout! "





Mots-clés :

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout